Biographie

tk

 

 

Né en 1991, Thomas Kientz débute ses études musicales au Conservatoire de Strasbourg avec Michel Benhaïem (piano) et Daniel Maurer (orgue), puis se perfectionne à Paris auprès de Vincent Warnier. En parallèle, il obtient un premier Prix d’improvisation à l’orgue dans la classe de Pierre Pincemaille au Conservatoire de Saint Maur-des-Fossés.

Thomas Kientz poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris auprès d’Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Yves Henry, Pierre Pincemaille, Laszlo Fassang, Isabelle Duha, Alain Mabit. Il est titulaire d’un Master d’interprétation à l’orgue, d’une licence d’improvisation (DNSPM), des Prix d’harmonie, de contrepoint et d’écriture XXème/XXIème.

Au regard de la musique symphonique et baroque que Thomas Kientz interprète avec personnalité, il porte un attrait particulier au répertoire contemporain. Ainsi, Thomas Kientz rencontre le compositeur Benoît Mernier et dans le cadre de l’institut supérieur de musique de Namur (Belgique) obtient un Master d’interprétation dans sa classe.

Sur le plan pianistique, il a suivi l’enseignement de pianistes tels que Nicolas Mallarte au conservatoire de Boulogne-Billancourt et Jean-Marc Luisada.

Thomas Kientz se distingue successivement par : un « deuxième prix » au concours international André Marchal/Gaston Litaize (2017), un « Troisième prix » au concours Schnitger d’Alkmaar (Pays-Bas, 2017), par le « Grand Prix Florentz » de l’Académie des Beaux-Arts (2016), par un « Premier Prix » au 8ème concours international d’orgue de Saint Maurice (Suisse, 2015), par les prix « Pierre de Manchicourt » et « Aristide Cavaillé-Coll » au 5ème concours international d’orgue de Béthune / Saint-Omer (2014).

Artiste reconnu pour son engagement musical sur la scène internationale, il développe aujourd’hui une carrière de soliste interprète et improvisateur à l’orgue et accompagnateur au piano. Il se produit en France, Allemagne, Suisse, Italie, Belgique, Royaume-Unis ainsi qu’aux Etats-Unis où il était young artist in residence à la cathédrale de la Nouvelle Orléans (Louisiane) d’octobre 2013 à avril 2014.

Thomas Kientz est organiste titulaire à Strasbourg des orgues de l’église Saint Pierre le Jeune protestant, Saint-Guillaume et de l’orgue de chœur de la Cathédrale Notre Dame.

                                                                                   

                                                                          

                                                                                         Version courte

                                                             

   

Né en 1991, Thomas Kientz se distingue successivement par un « Troisième prix » au concours Schnitger d’Alkmaar (Pays-Bas, 2017), par le « Grand Prix Florentz » de l’Académie des Beaux-Arts (2016), par un « Premier Prix » au 8ème concours international d’orgue de Saint Maurice (Suisse, 2015), par les prix « Pierre de Manchicourt » et « Aristide Cavaillé-Coll » au 5ème concours international d’orgue de Béthune / Saint-Omer (2014).

Artiste reconnu pour son engagement musical sur la scène internationale, il développe aujourd’hui une carrière de soliste interprète et improvisateur à l’orgue en France, Allemagne, Suisse, Italie, Belgique, Royaume-Unis et Etats-Unis.

Thomas Kientz est titulaire d’un Master d’orgue, d’une licence d’improvisation (DNSPM), d’un Prix d’harmonie, d’un prix de contrepoint et d’un prix d’écriture 20ème/21ème au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il a étudié auprès d’Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, Yves Henry, Pierre Pincemaille, Laszlo Fassang, Isabelle Duha, Louis-Marie Vigne, Alain Mabit.

Thomas Kientz est organiste titulaire à Strasbourg des orgues de l’église Saint Pierre le Jeune protestant et de l’orgue de chœur de la Cathédrale Notre Dame.